Accueil > professional > Livre : The Pragmatic Programmer: From Journeyman to Master

Livre : The Pragmatic Programmer: From Journeyman to Master

[This article is also available in English.]

Par le passé, j’ai lu des livres tels que My Job Went to India: 52 Ways to Save Your Job ou Practices of an Agile Developer et, hum, j’ai préféré ne pas en parler…

Avec The Pragmatic Programmer: From Journeyman to Master, c’est différent. L’essentiel est dédié à comment augmenter ses compétences en programmation, au sens large (comment débugger, orthogonalité, utilisation des exceptions). Chemin faisant, il fournit des conseils de bonne qualité. Si vous sentez que vous pourriez faire mieux sans savoir vraiment où demander/chercher des conseils, alors ce livre est susceptible d’aider. Dans l’absolu, de bons livres techniques, tel Effective Java, ont ma préférence, mais de façon plus générale, presque en termes de méthodologie et d’approche, The Pragmatic Programmer: From Journeyman to Master peut aider.

Certes, je ne suis pas 100% d’accord avec ce qui est écrit. Je ne suis toujours pas un expert emacs et je n’envisage pas de l’être. La génération de code n’est pas que du bonheur, surtout si fait de façon statique (c’est à dire à un autre moment qu’à l’exécution). Mais cela n’enlève rien de la facilité et du plaisir de lecture global. Les chapitres vont droit au but sans pontifier. L’aspect pragmatique est, j’ai trouvé, ressenti.

Il est à noter que depuis la parution de ce livre, en 1999, et des suivants (susnommés), le web présente bien des ressources intéressantes sur le sujet. Par exemple le wiki 97 Things Every Programmer Should Know (qu’un google translate devrait pouvoir rendre accessible à des francophones purs, à défaut une traduction doit pouvoir se trouver voir même s’envisager). De telles ressources ont un intérêt similaire.

Au final, je ne pense pas que des livres, à eux seuls, puissent permettre de progresser réellement et efficacement en solitaire. Dieu merci, il existe désormais internet où il possible de trouver de bons programmeurs (cf Igor Vaynberg par exemple), voir même parfois de pousser la chose jusqu’à bosser avec eux… D’ailleurs, ne dit on pas « Qui ose gagne » ? lol

++
joseph

ps : lorsque je cherchais à remettre la main sur cette page avec ces 97 astuces, je suis tombé sur ça en chemin : 97 Things Every Software Architect Should Know. Et j’ai vraiment apprécié celle là : « Simplicité avant généralité, utilisation avant réutilisation ». A méditer !

Publicités
Étiquettes : , , , ,
  1. septembre 8, 2014 à 3:44

    salut es-que je peut trouver une version équivalente de ce livre la en français merci d’avance

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :